Romillé | Extension

Jouanny Architecte Rénovation "La Vaunoise"_a la une. Romillé

Warning: A non-numeric value encountered in /home/brunojou/public_html/wp-content/plugins/new-royalslider/classes/rsgenerator/NewRoyalSliderGenerator.php on line 339

> Lieu : “La Vaunoise” – Romillé (35)

> Année : 2013

> Mission : Complète

> Programme : Extension d’une maison individuelle

> Maître d’ouvrage : Particulier

> Surface plancher : 85 m²

> Coût des travaux : N.C.

Ce projet d’extension de la maison initiale (rez-de-chaussée + étage) de type traditionnelle et implantée au milieu du terrain s’est déployé dans trois directions. Le projet consistait à améliorer et à agrandir une habitation sur trois points:

  1. Extension au sud-ouest, permet un agrandissement du séjour et une modernisation/requalification de la cuisine;
  2. Extension au nord, en limite de propriété, permettant d’ajouter un garage;
  3. Surélévation du garage initial et création de deux lucarnes doublant la surface de 2 chambres à l’étage.

© Tous droits réservés – 2016

En savoir +

La première extension, au Nord, s’implante en limite de propriété, elle est créée sur deux niveaux , sa couverture est en ardoise. La seconde extension, située en façade ouest, permet d’agrandir la salle à manger. Des grandes baies sont créées sur cette façade pour permettre un apport maximal de lumière dans la pièce de vie.

Les deux extensions sont construites en parpaing. Le premier volume, situé en limite de propriété nord, est enduit d’une couleur clair, identique à la maison existante et recouvert par une toiture à deux pans en ardoise naturelle.

Le second volume, situé en façade ouest, est de couleur plus soutenue (rouge brique). La toiture monopente est réalisée en zinc quartz. Les menuiseries sont en aluminium de teinte blanche identique à celle existante.

Pacé | Extension

Jouanny Architecte "La Barre Guibourg". Pacé

> Lieu : “La Barre Guibourg” – Pacé (35)

> Année : 2015

> Mission : Complète

> Programme : Extension et rénovation d’une maison individuelle

> Maître d’ouvrage : Particulier

> Surface plancher : 220 m²

> Coût des travaux : N.C.

Les clients ont craqué sur la taille du terrain, ses abords végétalisés et le potentiel qu’offrait une telle propriété. Le style initial de la maison, la distribution intérieure et le manque de surface étaient les trois points sur lesquels nous avons travaillé pour la rénovation et l’extension de cette maison.

© Tous droits réservés – 2016

En savoir +

À la suite d’un relevé précis sur place, nous avons essayé dès les premières esquisses de tirer profit au maximum des volumes et des ouvertures déjà présentes.

Le volume principal a été conservé mais recouvert en zinc au lieu de l’ardoise et l’ensemble des châssis en bois a été remplacé par de l’aluminium. L’isolation a été entièrement refaite à neuf de manière à concevoir un projet le plus économe en énergie.

Une extension au rez-de-chaussée (en maçonnerie) et à l’étage (en ossature et bardage bois) ont permis de développer le programme comprenant de généreux espaces familiaux, une suite parentale au rez-de-chaussée et des espaces de stockage (garage, arrière-cuisine). L’étage réservé aux enfants comprend une chambre pour chacun avec salle d’eau privative, grands placards, le tout donnant sur une terrasse extérieure.

Les volumes neufs sont couverts pour l’un en zinc et pour l’autre en étanchéité sur panneau bois.
Les différentes teintes (gris anthracite des menuiseries, zinc pré-patiné en couverture, gris foncé pour les bardages bois) créent une harmonie d’ensemble dans un camaïeu de gris contrastant avec un ravalement blanc.

Saint-Grégoire | Extension

Jouanny Architecte Extension "Maison Renoir"_a-la-une. Saint-Grégoire

> Lieu : “Maison Renoir” – Saint-Grégoire (35)

> Année : 2014

> Mission : Complète

> Programme : Extension d’une maison individuelle

> Maître d’ouvrage : Particulier

> Surface plancher : 32 m²

> Coût des travaux : N.C.

Les clients souhaitaient à travers une extension redonner un coté contemporain à leur maison de style traditionnel datant des années 90 et restructurer l’ensemble du rez-de-chaussée.

© Tous droits réservés – 2016

En savoir +

Deux extensions sont réalisées, une à l’arrière et une à l’avant, construites dans des volumétries simples, tout en respectant les règles de construction (implantation par rapport aux limites de propriété vis à vis des voisins, hauteurs et distance par rapport au fond de parcelle).

La première en façade avant a permis de créer une nouvelle entrée spacieuse, lumineuse et en jonction directe avec l’espace salon-séjour requalifié.  La seconde en façade arrière, s’étendant vers le sud à augmenté la surface des espaces de réception en créant une sorte d’alcôve “salon” largement ouverte sur le Jardin.

Ces dernières sont construites en ossature bois et couverte par un bardage de type “Fundermax” coloris Rubis. Les toitures terrasses qui recouvrent l’extension, viennent s’accrocher à la couverture existante en ardoise. L’ensemble des deux constructions neuves, ajouté au remplacement des menuiseries par de l’aluminium gris anthracite et un ravalement général à réellement transformé l’aspect général de la maison qui s’intègre désormais mieux dans son époque.

Tinténiac | Extension

Jouanny Architecte Extension "Maison Durand". Tinténiac

> Lieu : “Maison Durand” – Tinténiac (35)

> Année : 2008

> Mission : Complète

> Programme : Extension et rénovation d’une maison individuelle

> Maître d’ouvrage : Particulier

> Surface plancher : Extension 80 m² | Rénovation 60 m²

> Coût des travaux : N.C.

L’héritage d’une petite maison de bourg à Tinténiac et la volonté d’en faire, par le biais d’une rénovation / extension un lieu liant le contemporain à l’ancien a été le point de départ de ce projet.

© Tous droits réservés – 2016

En savoir +

Une fois la maison existante proche de la rue débarrassée de ses excroissances disgracieuses, nous avons imaginé y accoler un volume tout en longueur sur double niveau se développant vers l’arrière côté jardin, permettant ainsi de faire bénéficier des orientations sud et ouest les pièces principales qui allaient s’y développer au rez-de-jardin.

La partie ancienne a pris la fonctionnalité des chambres. Ses ouvertures ont été conservées en remplaçant les châssis, la couverture remplacée.

La difficulté était de réaliser un volume de jonction entre l’existant et l’extension permettant la connexion des niveaux (rez-de-chaussée, rez-de-jardin) et réalisant une transition entre architecture de pierre et architecture plus contemporaine.

L’extension est construite en brique de deux teintes et textures différentes ( beige gratté et orangé avec joints creux horizontaux) et couverte en zinc à faible pente. Dans l’angle sud-ouest de la construction, un large débord de toit protège la façade d’un trop fort ensoleillement. Les châssis circulaires côtoient des baies de tailles plus conventionnelles.

A l’intérieur, se déploie un très bel espace sur double niveau dans le séjour qui offre un volume très lumineux et agréable à vivre.

La Mézière | Extension

Jouanny Architecte Extension "Route de Dinan". La Mézière

> Lieu : “Route de Dinan” – La Mézière (35)

> Année : 2011

> Mission : Permis de construire

> Programme : Extension d’une maison individuelle

> Maître d’ouvrage : Particulier

> Surface plancher : 55 m²

> Coût des travaux : N.C.

Les deux volumes de cette extension d’une cinquantaine de mètres carré se distinguent par le rythme de leur toiture et ont permis une nouvelle distribution intérieure du rez-de-chaussée avec notamment la création d’un jardin d’hiver.

© Tous droits réservés – 2016

En savoir +

Le parti retenu pour l’extension de cette maison repose sur l’adjonction de volumes simples permettant ainsi une bonne intégration dans le site. De plus, l’extension se trouve à l’arrière de l’habitation et donc peu visible depuis la route.

Cette extension est composée de deux volumes différents : le premier est couvert d’une toiture en zinc. Le second, quant à lui, est en toit terrasse. Ces deux volumes simples, dont les façades sont ponctuées de larges ouvertures, s’intègrent ainsi parfaitement à l’habitation existante et ne bouleversent pas le paysage environnant.

Les deux volumes de l’extension, traités différemment au niveau de leur enveloppe, le sont également pour l’enduit. Le volume couvert en zinc reçoit un enduit identique à l’habitation existante, soit un ton pierre clair. Le second reçoit un enduit plus soutenu, couleur terre.