Gévezé | Logement Collectif

Jouanny Architecte Gévezé Les chenes_a la une

> Lieu : Résidence “Les Chênes” – Gévezé (35)

> Année : 2005

> Mission : Complète

> Programme : Construction d’un immeuble de 23 logements

> Maître d’ouvrage : Promoteur privé

> Surface plancher : 1 930 m²

> Coût des travaux : 1 840 K€ HT

La construction de ces deux collectifs comprenant 23 logements  (5 T2, 9 T3, 5 T4, 4T5) allie jeux de couleurs, harmonie des matériaux et organisation fonctionnelle des espaces.

© Tous droits réservés – 2016

En savoir +

Ce projet de logement collectif se situe au nord du bourg de Gévezé. Le terrain est bordé au sud par le chemin communal boisé et à l’est par une haie bocagère installée en haut du talus en limite de propriété. Le programme de l’opération est un ensemble de 23 logements, divisé en 2 bâtiments distincts : le bâtiment A au Nord comprend 10 logements et le bâtiment B au Sud comprend 13 logements.

Les deux bâtiments sont composés de la même manière : un sous sol recevant les parkings et caves, un niveau au dessus du rez-de-chaussée et un niveau en attique en retrait de la façade principale. Les toitures sont en zinc à faible pente, les attiques sont couverts d’un bardage bois rouge et les enduits sont de 2 teintes claires.

Plounevez | Maisons en bande

Jouanny Architecte BSB_Plounevez_a-la-une

Warning: A non-numeric value encountered in /home/brunojou/public_html/wp-content/plugins/new-royalslider/classes/rsgenerator/NewRoyalSliderGenerator.php on line 339

> Lieu : “Prat el Ruel” – Plounevez-Quintin (22)

> Année : 2013

> Mission : Complète

> Programme : Construction de 4 maisons en bande

> Maître d’ouvrage : Promoteur social BSB

> Surface plancher : 338 m²

> Coût des travaux : 374 K€ HT

Ce projet de construction de 4 logements de plain-pied (T3) en bande respecte le label “Bâtiment Basse Consommation” (BBC). Ces logements allient volumes classiques et éléments modernes tout étant situés en secteur classé Bâtiments de France. Leur conception est adaptée aux personnes à mobilité réduite (PMR).

© Tous droits réservés – 2016

En savoir +

Le projet de 4 logements de plain-pied s’implante en une construction unique, de manière à créer une densité importante se rapprochant au maximum de celle du centre bourg.

Le parti retenu est de construire des volumes “simples” permettant une bonne intégration dans le site avec néanmoins un découpage de plusieurs volumes en toiture de manière à distinguer chaque logement.

La façade sur rue sera traitée sur le même plan pour les 4 logements et des avancées couvertes en bois, abritant les garages, créeront un rythme par la différence de plan et de traitement.

Langueux | Maisons en bande

Jouanny Architecte_BSB_Groupés_Langueux_a la une

> Lieu : “Le hameaux de la baie” – Langueux (22)

> Année : 2012

> Mission : Complète

> Programme : Construction de 4 maisons en bande

> Maître d’ouvrage : Promoteur social BSB

> Surface plancher : 438 m²

> Coût des travaux : 381 K€ HT

Ce projet de construction de 4 logements (1 T3, 2 T4, 1T5) respecte le label “Très Haute Performance Énergétique” (THPE) et se caractérise par une optimisation de l’espace et l’élégance des matériaux employés.

© Tous droits réservés – 2016

En savoir +

Les logements sont groupés tous les 4 et créent ainsi une “bande” de manière à générer une compacité favorisant les économies d’énergie et l’optimisation de l’espace.

Les habitations sont composées d’un rez-de-chaussée où se développent les espaces de vie. À l’étage on retrouve 2 ou 3 chambres, selon les typologies de logement, et une salle d’eau.

En avancée des façades d’entrée, un volume construit en bois abrite un espace buanderie. Les toitures sont réalisées en zinc. Elles sont à simple pente ou dissimulées derrière un acrotère.

Loudéac | Maisons en bande

Jouanny Architecte BSB_Loudeac_a la une

> Lieu : “Berlioz” – Loudéac (22)

> Année : 2008

> Mission : Complète

> Programme : Construction de 11 maisons en bande

> Maître d’ouvrage : Promoteur social BSB

> Surface plancher : 1 120 m²

> Coût des travaux : 1 100 K€ HT

La construction de ces 11 logements individuels locatifs (3 T3, 7 T4, 1T5) en bande respecte le label “Bâtiment Basse Consommation (BBC). Ce projet a été réalisé avec le soucis de créer une harmonie du collectif, rythmée par une certaine élégance volumétrique et chromatique tout en gardant à l’esprit que ces logements soient économes en énergie.

© Tous droits réservés – 2016

En savoir +

Les logements sont groupés de manière à générer une compacité favorisant les économies d’énergie et créer un rythme de façades colorées. Les toitures couvertes d’ardoises permettent de respecter le paysage construit avoisinant tout en proposant une écriture plus contemporaine et ainsi éviter l’uniformité.

Détail du programme :

  • 3 maisons T3 : 65m² habitables;
  • 7 maisons T4 : 85m² habitables;
  • 1 maison T5 : 95.5m² habitables.

Bâtiment Basse Consommation (Consommation inférieure à 55kWh/m²/an) :

  • Regroupement des habitations par 2 ou 3 afin de générer une compacité et minimiser les déperditions thermiques;

  • Prise en compte de l’orientation (Façades faiblement vitrées au nord – plus largement au sud);

  • Isolation extérieure en complément de l’isolation intérieure;
  • Étanchéité à l’air;
  • Chaudière gaz à condensation.

Plouagat | Maisons en bande

Jouanny Architecte BSB_Plouagat_a-la-une

> Lieu : “Clos Goujon” – Plouagat (22)

> Année : 2014 (1ère tranche) / 2017 (2nde tranche)

> Mission : Complète

> Programme : Construction de 14 (6 + 8) maisons en bande

> Maître d’ouvrage : Promoteur social BSB

> Surface plancher : – m²

> Coût des travaux : – K€ HT

Ce projet de construction de 14 logements (10 T3 de plain-pied, 3 T4 et 1 T5), respecte le label “Bâtiment Basse Consommation” (BBC). Ces logements construits en bois se distinguent par leur élégance volumétrique et chromatique.

© Tous droits réservés – 2016

En savoir +

Ces 14 logements, couplés deux par deux, sont implantés en sept volumes distincts autour d’une placette végétalisée.  Cette configuration crée une densité semblable à celle du voisinage, fait converger les déplacements et de favorise une orientation sud et ouest des habitations.

La construction en volumes ” simples ” permet une bonne intégration dans le site avec néanmoins un découpage de plusieurs volumes en toiture de manière à distinguer chaque logement. Les façades des logements sont traitées en structure et bardages bois, dans trois teintes différentes (bois naturel, blanc et gris) ce qui permet de distinguer les volumétries et d’éviter une trop grande homogénéité des surfaces. Les couvertures seront en zinc type quartz.

Lamballe | Maisons en bande

Jouanny Architecte_BSB_Groupés_Lamballe_a la une

> Lieu : “Les Cristallines” – Lamballe (22)

> Année : 2014

> Mission : Complète

> Programme : Construction de 4 maisons en bande

> Maître d’ouvrage : Promoteur social BSB

> Surface plancher : 429 m²

> Coût des travaux : 454 K€ HT

Ce projet de construction de 4 logements individuels locatifs en bande se distingue par une rythmique volumétrique et chromatique. Tout en respectant une répartition compacte mais individualisée, ces logements ménagent des espaces de vie lumineux.

© Tous droits réservés – 2016

En savoir +

La construction de ces 4 logements est traitée par une volumétrie travaillée, respectant les règles de construction, pour une bonne intégration dans le site en se rapprochant de l’architecture des habitations avoisinantes. Chaque habitation est composée de deux volumes.

Le volume principal abrite la partie habitation et se développe sur deux niveaux. Les toitures de la partie habitation varient selon les logements afin de créer une rythmique volumétrique. Les deux maisons à l’extrémité du groupe ont une toiture zinc monopente, la seconde maison est couverte d’une toiture à deux pans, et enfin la troisième possède une toiture terrasse.

Le volume secondaire au nord de chaque habitation est construit sur un niveau et abrite soit un garage soit un cellier selon les cas. Il est couvert d’une toiture terrasse en bac acier. Les plus grandes ouvertures sont créées en façade sud afin de permettre un apport solaire maximal dans les pièces de vie. L’ensemble des maisons est construit en maçonnerie traditionnelle, en brique enduite de quatre tons différents.

Cesson-Sévigné | Rénovation

Jouanny Architecture Rénovation Le-Fleuriais_a la une. Cesson-Sévigné

> Lieu : “La Fleuriais” – Cesson-Sévigné (35)

> Année : 2012

> Mission : Complète

> Programme : Rénovation d’un ancien corps de ferme

> Maître d’ouvrage : Particulier

> Surface plancher : Logement A 98 m² / Logement B 88 m²

> Coût des travaux : N.C.

La rénovation a permis de développer deux logements de type 3 avec les pièces de vie en rez-de-chaussée et la partie nuit à l’étage.

© Tous droits réservés – 2016

En savoir +

Le projet se situe dans un hameau sur une propriété constituée de bâtiments anciens en pierre, en terre et recouvert d’ardoise. Le corps principal est l’habitation et les autres représentent deux appentis accolés, le plus grand au nord de la maison et l’autre de petite surface au sud et une dépendance également en façade sud en bord de voie.

Une partie de l’appentis situé en façade nord a été démolie et reconstruite d’une plus petite surface en structure et bardage bois. Sa toiture est recouverte d’ardoises pour la moitié et d’une toiture-terrasse accessible pour l’autre moitié. Ainsi fait cet appentis représentera deux volumes distincts pour bien marquer la séparation des deux logements. La dépendance sera divisée en deux pour ainsi constituer des celliers à chaque logement.

La Mézière | Rénovation

Jouanny Architecte Rénovation "La Loirie Marchand"

> Lieu : “La Loirie Marchand” – La Mézière (35)

> Année : 2015

> Mission : Complète

> Programme : Rénovation d’une longère en terre

> Maître d’ouvrage : Particulier

> Surface plancher : Logement 1 124 m² / Logement 2 135 m²

> Coût des travaux : N.C.

Le programme consistait en la rénovation d’un ancien corps de ferme en terre de type “longère”, situé dans les environs de La Mézière, pour y réaliser deux logements de type 4 destinés à la location.

© Tous droits réservés – 2016

En savoir +

e projet a été guidé par le souhait de rénover / transformer un premier logement dans la partie habitable initiale et d’en créer un second dans une partie des dépendances. Comme pour chaque projet de rénovation, suite à un travail de relevé précis sur place, nous sommes parti des existants  afin de composer avec l’esprit du bâti initial tout en assurant l’usage contemporain qu’il allait abriter.

Dès les premières esquisses, nous avons eu la volonté maximale de tirer profit des volumes et des ouvertures déjà présentes tout en préservant et mettant en valeur des éléments de patrimoine (murs en soubassement de pierre, encadrement de brique). Pour respecter le programme et donner un maximum de clarté à ces 2 logements, il a fallu percer ou agrandir des baies en façades, et en toiture, la pose de lucarnes et plusieurs châssis de toit encastrés a été nécessaire .

L’habitation existante qui a été réhabilitée était très grande, mal distribuée et sans isolation. Elle a été entièrement repensée, en particulier au rez-de-chaussée et est devenu un T4 en redonnant une partie de la surface au second logement. Le second logement créé dans une partie des dépendances, un T4 également, est plus spacieux au rez-de-chaussée, avec une chambre et une salle d’eau adaptées aux personnes à mobilité réduite (PMR) et possède 2 chambres, une salle d’eau et un petit bureau à l’étage. Des enduits traditionnels à la chaux ont redonné une cohérence à l’ensemble.